Tokyo Monogatari (VI)

Parfois, lorsqu’elle marchait tout au bord de leur loft d’Akihabara, ou qu’elle se tenait simplement debout contre la baie vitrée, silhouette vague, corps sans contrastes, son épaule nue embrassée par le verre thermochromique qui se teintait à sa chaleur, sa main poussant vers un vide de trente étages et le plan interminablement étalé de Tokyo, Alex craignait de voir Ayame s’effacer dans la nuit qui coulait au-dehors son encre terminale, et disparaître avec les dernières lumières, comme si elle avait été, au fond, une part insécable de la cité.

Kami incarné à usage temporaire.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s